L’association « Les Sorgues Vertes » a pour objet de préserver, de valoriser et de faire connaître le Pays des Sorgues ; dans ce territoire unique en Vaucluse, la terre et l’eau  forment, en un maillage serré, créé et entretenu par l’homme, une trame verte et bleue.

 

 



Ajouté le 26/05/2012 par Nicole Bernard - 1 réaction

Comme chaque année, ce samedi 10 juin 2017 les Sorgues Vertes ont répondu à l’appel des Chevaliers de l’Onde pour la désormais traditionnelle journée nettoyage de nos cours d’eau.

D’amont en aval, de Fontaine de Vaucluse à Bédarrides en passant par Velleron, Pernes, Althen, Vedène… des quantités impressionnantes d’embâcles et déchets ont été retirées de l’eau et des berges.

Les volontaires des Sorgues Vertes pour la circonstance se sont scindés en deux équipes ; tandis qu’une vingtaine de personnes regroupées par le réseau OVS (On Va Sortir) œuvrait à Velleron pour tirer hors du fil de l’eau les branches d’arbres cassées, la deuxième équipe de notre association, aidée de membres de La Nesque Propre et de la Fédération de Pêche, débroussaillaient le chemin des pêcheurs au Nord d’Althen des Paluds, depuis la voie ferrée jusqu’à la prise d’eau du canal de La Patience. Bel exemple de partage et d’entraide.

Lianes et presles ont été maîtrisées à grands coups de cisailles et sécateurs, non sans de multiples piqûres de ronces…

Le grand repas du midi a rassemblé plus de 200 personnes à Velleron, récompensées par les succulents calamars cuisinés par le chef Meissonnier.

Une très belle et très, très chaude journée, efficace et utile tout autant qu’amicale et sympathique.



Ajouté le 10/06/2017 par VF - 0 réaction

Une trentaine de  personnes avaient répondu hier dimanche 4 juin à l’invitation de promenade botanique des Sorgues Vertes

 

 

Sous un beau soleil tempéré de mistral, les explications d’Albin Auger, qui conduisait la balade, répondaient au double défi de s’intéresser à ces « mauvaises herbes » qui dérangent où que leur banalité fond dans le paysage, et d’évoquer leurs usages (ou leur toxicité!) bien connus des anciens.

C’est ainsi que de Mauve en grande Cossoude, dont les feuilles transformées en emplâtre soulageaient les crevasses des seins trop sollicités des nourrices, de Pavot cornu en Bryone dioïque, dont l’énorme racine charnue a autrefois soulagé définitivement de la faim ceux qui tentaient de s’en nourrir, des dizaines de plantes ont été identifiées sur l’espace limité d’une prairie de fin de printemps.

Merci à Albin pour sa compétence et pour la simplicité avec laquelle il nous a raconté les plantes, leur vie, leur intérêt et l’origine de leur nom en limitant au maximum l’usage du latin qui n’aurait pas manqué de déborder nos oreilles inexpérimentées.

Merci à Véronique qui a eu l’idée de cette promenade et l’a organisée, à Yves-Michel qui nous a ouvert son champ, à Vincent qui a sollicité son réseau OVS.

Pour ceux qui souhaiteraient prolonger ce moment, Christophe qui faisait partie du groupe, nous transmets ce témoignage de la biodiversité ordinaire de nos jardins et de nos Harmas.



Ajouté le 04/06/2017 par NB - 0 réaction

 

Les Sorgues Vertes ont tenu un Conseil d'administration le 28 avril.

 

Vous en trouverez ci joint le compte rendu



Ajouté le 28/04/2017 par NB - 0 réaction

Affluence inaccoutumée au pont Capely ce samedi matin 22 avril : plusieurs associations s’étaient donné rendez vous pour contribuer au nettoyage de la Nesque organisé par l’association pernoise La Nesque Propre.

Outre les Sorgues Vertes, épaulées d’une vingtaine de membres du réseau OVS (On va sortir !), étaient présents le président de pêcheurs d’Althen-Monteux, Les Chevaliers de l’Onde, la Saumonette de Velleron, et des membres du moto club de Goult avec leurs quads. Ces derniers avaient fait le déplacement depuis Fos sur Mer : merci à eux !

Après le traditionnel café du matin et la non moins traditionnelle photo de groupe (merci au correspondant de La Provence qui s’est déplacé pour nous), les choses sérieuses commençaient par la distribution des gants de travail, outils indispensables largement sponsorisés par la société ANDRETY (Gap/Carpentras)

Le nombre de participants autorisait plusieurs équipes se répartissant des tronçons de Nesque de façon à couvrir le trajet de la D31 (Route de Velleron à Monteux), au pont Capely sur la D38 (route de Pernes-les-Fontaines à Althen des Paluds).

La Nesque, toujours inattendue, montrait des visages bien différents selon les tronçons. Alors qu’entre la Nesquière et Capely, plusieurs bénévoles s’attelaient à supprimer de gros barrages de branches …et vérifiaient à leurs dépends qu’il peut y avoir des trous d’eau, aussi traites que profonds, ceux qui avaient choisi de nettoyer la rivière depuis la Cheilude jusqu’au moulin de la Bastide se tordaient les pieds sur les galets d’un lit transformé en sèche calade.

 

 

La rivière est incontestablement plus propre qu’il y a une demi douzaine d’années, lorsqu’on en sortait mobilier de jardin, pneus et bidons de produits de traitement. Reste qu’on y a trouvé, entre autres, un moteur de mobylette, un caleçon grande taille et diverses pièces de vêtement, un sac en plastique contenant une ou des charognes (chatons ? animal de compagnie ou d'élevage soustrait à l'équarisseur ? Nous n'avons pas cherché à savoir !!), et encore de trop nombreux plastiques agricoles. 

Au-delà du moulin de la Bastide, le lit offrait le visage désolant d’une rivière toujours à sec, mais totalement encombrée des platanes malades qui y étaient tombés. Leur dégagement nécessitait des moyens techniques que nous n’avions pas et il a fallu renoncer.

Il était plus de midi lorsque tous ont pu rejoindre Saint Barthélémy, où nous attendaient apéro et agapes. Le soleil était radieux, le déjeuner copieux et les convives fatigués mais ravis

Merci à la Nesque Propre et à Jean-Pierre Saussac qui, une fois encore, a organisé de main de maître cette journée au service de la Nesque.

Prochain rendez-vous le 10 juin, pour le nettoyage organisé par les Chevaliers de l’Onde !

 

 

 



Ajouté le 22/04/2017 par NB - 0 réaction

1 2 3 4   Page suivante