Une journée pour la Nesque

Malgré le temps froid et particulièrement venteux, les bénévoles étaient au rendez vous « une journée pour la Nesque » organisé par l’association La Nesque Propre. Les Chevaliers de l’Onde, les pêcheurs d’Althen Monteux et de Velleron, des adhérents de la Nesque Propre habitant à proximité et, bien sûr Les Sorgues Vertes ont uni leurs efforts pour préserver la rivière en retirant de ses rives des déchets imputrescibles.

 

 

Le tronçon choisi, secteur de la Seigneurolle à Pernes était bucolique à souhait, mais il réservait quelques mauvaises surprises.

Pendant que les hommes aguerris des Chevaliers et des sociétés de pêche jouaient de la tronçonneuse et dégageaient la rivière de 4 gros arbres écroulés d’une rive à l’autre, donc formant embâcle potentiel, les   « ramasseurs » des Sorgues Vertes remplissaient des sacs et des sacs de morceaux de plastiques agricoles.

 

Les points positifs

-le nombre des bénévoles qui ont sacrifié leur samedi pour se mettre au service de la nature : merci aux adhérents des Sorgues Vertes, à Véronique, Fabienne, Denis, Didier, Vincent, Arnaud

-Le réseau OVS (« On va sortir ») : ce réseau permet à ses utilisateurs de partager leurs « bons plans » de sortie : spectacle, restaurant, balade… Pour ce 9 avril, la journée pour la Nesque tenait lieu de « bon plan ». Difficile à croire qu’il est motivant de se lever à 6H du matin pour se peler à ramasser des détritus en bord de Nesque, mais pourtant il y a eu des volontaires : merci Stephanie, Dori, Béatrice, Vivien, pour votre mobilisation qui fait chaud au cœur !

 

 

Les points négatifs

-ils ont trait aux pratiques de certains agriculteurs qui tuent la nature ou la transforment en poubelle et jettent le discrédit sur toute une profession

-il y a celui qui, arrosant abondamment ses vignes avec des herbicides, a laissé, à chaque manœuvre de bout de rang, son pulvérisateur dégoulinant tracer un chemin de mort sur la bande enherbée qui longe la Nesque

-il y a celui qui a abandonné entre champ et Nesque la bâche de plastique qui protégeait un énorme tas de paille. Des dizaines de m² de plastiques agricoles, qui auraient pu être valorisés (vendus et recyclés, il suffit pour cela de s’adresser à Récup’Agrie Comtat à Monteux ou à la Chambre d’Agriculture !!), mais qui laissés à l’abandon et souillés vont peser leur poids de déchets (120 euros la tonne à l’enfouissement), dégrader durablement la nature, et, dilacérés au fur et à mesure du passage des engins agricoles se retrouver dans nos rivières et nos océans. Saisissant d’irresponsabilité !

 

 

Les points tellement positifs qu’ils sont hors catégorie

-Merci et bravo à Jean-Pierre Saussac, président de La Nesque Propre, pour cette journée organisée de main de maître

-Merci et Bravo au traiteur Brunet : ses calmars étaient un régal dont nous nous souviendrons longtemps !

-200 participants répartis sur tout le tracé de la Nesque ! (tous les détails, tronçon par tronçon)

 

Accès à la galerie photos



Ajouté le 11/04/2016 par NB - 1 réaction

Les réactions

Avatar Danièle PASSEBOIS

Bravo, vous êtes de bons petits soldats pour la bonne cause!
Nous prenons de la graine... peut-être saurons-nous vous suivre.
Je transmets à Bédarrides.
Danièle Passebois du bord de l'Ouvèze

Le 11-04-2016 à 11:58:02

Réagir


CAPTCHA