Déchets de pêche dangereux (suite)

Il y a un mois (avril 2013), Les Sorgues Vertes s'étaient émues de la mort d'un rapace,  pris au piège de fils de pêche abandonnés au bord de la Sorgue de Velleron (Pont Naquet, Althen des Paluds). Elles avaient interpellé à ce sujet la Fédération Départementale de Vaucluse pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique.

 

Aujourd'hui, voici où nous en sommes :

 

- La réponse d'un technicien de rivière de la FDAPPMA 84 nous est parvenue dès le 11 avril, par retour de courriel :  "Vous me voyez désolé du sort de ce rapace. (...) Je travaille depuis deux semaines sur le sujet avec l'association ASPAS (Association pour la Protection des Animaux Sauvages) :

Une explication sera donnée sur les futurs panneaux du parcours de pêche labellisé de Beaulieu avec des photos très parlantes. Je leur ai demandé de m'envoyer des plaquettes explicatives que nous distribuerons dès que possible.
Soyez assurés que nous prenons en compte ce problème inacceptable de la part de nos adhérents."
 
Les Sorgues Vertes fondent beaucoup d'espoir sur cette collaboration de la Fédération vauclusienne de pêche avec l'ASPAS... Et suggèrent à la Fédération de faire un petit article au sujet de la dangerosité des déchets de pêche sur son site informatique.
 
- Tout aussi rapide, la réaction du Président de la Saumonette, société de pêche de Velleron : en colère et navré, il déplore l'incivisme régnant, et le manque de moyens humains pour y pallier. Il y répond par une participation systématique aux actions de nettoyage des associations de protection des rivières comme les Chevaliers de l'Onde ou la Nesque Propre.
 
- Averti par notre adhérent, le Maire d'Althen des Paluds s'est adressé par courrier, le 10 mai, à monsieur Lalauze, Président de la FDAPPMA : "D'après les observations de l'intéressé, il semblerait qu'il s'agisse d'une ligne de fond laissée là à demeure (...) Je me permets de vous demander, dans le cadre de vos responsabilités à la Fédération de pêche, d'informer de nouveau vos adhérents, ainsi que d'éventuels pêcheurs occasionnels, que cette pratique est répréhensible et qu'elle porte atteinte à l'environnement, notamment "en piégeant" des éléments de la faune naturelle.
Je vous remercie de l'intervention que vous pourrez faire et vous demande de bien vouloir m'indiquer si je dois relayer un message de votre part localement.."
 
Nous remercions monsieur Stanzione pour son implication et ce courrier. Nous espérons qu'il obtiendra de monsieur Lalauze, la réponse que Les Sorgues Vertes n'ont pas eue.
 
- Les Sorgues Vertes ont décidé d'agir :
En mettant à profit toutes leurs balades, (et bien sûr les nettoyages), pour être particulièrement attentifs à ces déchets de pêche qui ont une fâcheuse tendance à paraître insignifiants alors qu'ils sont mortels pour la faune sauvage
 
Sterne-Caugek, Cliché Roland RIPOLL pour l'ASPAS
 


Réagir


CAPTCHA