Plante envahissante : le Périploca ou bourreau des arbres

Cette liane envahissante se propage, au détriment du territoire qu'elle colonise, dès qu'elle trouve l'eau et la lumière dont elle a besoin.

Son expansion redoutable en fait un danger pour la forêt des rives de Sorgues.

 

 

Plaquette éditée par le Syndicat Mixte du bassin des Sorgues

 

 

Alertées par le Syndicat Mixte du Bassin des Sorgues, Les Sorgues Vertes, comme d'autres associations amies (Les Chevaliers de l'Onde, La saumonette de Velleron..), ont lancé le 21 juin 2013 un appel à mobilisation :

 

Tous ceux d’entre vous qui connaissent bien les Sorgues, ou qui ont participé aux balades organisées par notre association, savent ce que la rivière doit à la nature, mais aussi au travail des hommes qui en ont modifié, planté et entretenu les rives.

Aujourd’hui, nous avons  besoin de votre aide pour tenter de contenir une plante « envahissante », qui menace de déstabiliser la ripisylve, en recouvrant le sol au détriment de la végétation indigène et en étouffant les arbres.

 

Le « bourreau des arbres » (periploca gracea, pour les botanistes) vient d’Europe du Sud-Est et d’Asie. C’est une liane, ornée de feuilles simples, d’un vert franc et brillant, qui progresse au sol. Cette progression est redoutable et efficace car drageonnante et pouvant, à chaque nouvel enracinement repartir dans plusieurs directions (comme la clématite sauvage !). Lorsqu’un  support vertical se présente, elle s’enroule, à la façon d’une glycine, serrant dans ses spires le tronc de l’arbre qui ne peut plus grossir. Elle peut monter très haut, et recouvre, à la façon d’un parasol, la frondaison, privant son hôte de lumière. Comme si cela ne suffisait pas, elle redescend jusqu’au sol où elle s’enracine à nouveau.

Sous certains frênes majestueux de Fontaine de Vaucluse, on a ainsi l’impression d’être dans une cabane en rondins, au cœur de la jungle !

La plante est magnifique ; Elle fleurit, et ses fleurs mauves en forme de petites étoiles de mer, groupées, ont également de quoi séduire. Fécondées, elles donnent naissances à des gousses particulières. Les graines savent utiliser le mistral pour voyager, et le cycle recommence…

 Sur internet, l’on peut lire « elle est en vente dans les jardineries, mais c’est une peste » !

 

 

Le Syndicat Mixte du Bassin des Sorgues fait appel aux Sorgues Vertes et aux Chevaliers de l’Onde :

  • Pour l’aider à sensibiliser les habitants du pays des Sorgues à cette envahissante
  • Pour une campagne test de contrôle de la prolifération de la Periploca gracea.

 

En effet, on ne sait pas comment venir à bout de cette plante redoutablement armée. Lorsqu’on la coupe, elle se multiplie. Lorsqu’on laisse un rameau au sol, il s’enracine. Lorsqu’on tire sur une racine, elle casse…

 

Sur une zone test (le Chemin Noir à Saumane), avec l’autorisation du maire de la commune, nous allons tenter une première campagne de limitation… et voir ce que cela donne, en assurant le suivi du secteur.

 

Pour tous ceux d’entre vous qui n’ont pas peur des « missions impossibles » et qui sont prêt à venir jardiner la Sorgue, une matinée de nettoyage est organisée le 4 juillet prochain. Rendez-vous sur site à 8H30, covoiturage possible.

Le Syndicat Mixte offre le petit déjeuner et le déjeuner, au bord de la rivière somptueuse à cet endroit !

Il faudra des gants, des manches longues (orties et moustiques garantis), pour les plus délicats des produits anti moustiques, des sécateurs courts et longs, quelques égoïnes… et du courage.

 

Merci à tous ceux qui n’ont pas été découragés par la description de s’inscrire assez rapidement, pour cause d’intendance. (courriel ou 09 77 35 07 36)

Même s’ils ne peuvent participer au travail collectif, nous recommandons à tous les propriétaires riverains de venir se sensibiliser à cette plante qui pourrait bien un jour prochain, les ennuyer dans leur jardin…

 

Le 4 juillet 2013 une première journée de lutte "journée test"  a été organisée :

 

Compte-rendu de l'opération test sur le "Bourreau des arbres"

(par Marianne Yotis; photos Véronique Fournet)

 

Ce jeudi 4 juillet 2013, les volontaires des Sorgues Vertes et des Chevaliers de l'Onde ainsi que des membres  du Syndicat Mixte du Bassin des Sorgues se sont rendus sur la commune de Saumane. Cette journée avait pour but d'effectuer un test en vue de lutter prochainement contre le Periploca graeca aussi appelé "Bourreau des arbres" qui se développe au détriment de la végétation locale et surtout des arbres qui à terme, meurent étouffés.

Dès que nous fûmes tous réunis sur les lieux, les membres du Syndicat Mixte nous annoncent le protocole à respecter autour d'un petit déjeuner convivial.

 

 

La tâche s'est avérée relativement compliquée dans la mesure où il nous a fallu traquer les lianes de cette plante s'étendant parfois sur plusieurs mètres et se fondant dans la végétation

 

 

mais "Tout le monde  a été actif  et plein de bonne volonté, malgré la difficulté de la tâche et son côté désespérant, sans compter sur la bonne humeur très appréciée de chacun" souligne Christel TENTORINI, ingénieur au Syndicat Mixte du Bassin des Sorgues, et chef de l'opération de ce jour.

L'intervention s'est achevée par une photo de groupe et un repas marqué aussi du signe de la convivialité qui plus est avec des conditions métérologiques agréables.

 

 

La deuxième partie de ce protocole expérimental se déroulera l'année prochaine pour, après avoir coupé les parties aériennes, arracher les parties terrestres.

 



Les réactions

Avatar georges ughetto

Existe un individu "bourreau des arbres" Periploca graeca, à Aurel, côté Ventoux, en piémont, treille d'une vieille batisse. Une splendeur. Ai informé la SBV.

Le 17-05-2016 à 20:14:24

Réagir


CAPTCHA