"Au nom de la Terre" projection-débat autour du film sur Pierre Rabhi

Les Sorgues Vertes vous ont invité à une projection-débat du film de Marie-Dominique Dhelsing "Pierre RABHI AU NOM DE LA TERRE"

 

 

 

Cette projection, qui entre dans le cadre des "cafés du Hérisson" organisés par la Fédération régionale des associations de protection de la nature et de l’environnement en Provence Alpes Côte d'Azur, FNE PACA, vous a été proposée par France Nature Environnement Vaucluse. Chacune à son échelle de territoire, ces deux associations développent leurs actions en direction des politiques publiques d'une part, et des acteurs et des citoyens d'autre part.

Temps d'information et d'échanges sur les thématiques croisées de l'eau et de l'agriculture, cette soirée ouverte a eu Utopia Manutention pour cadre.

 

La soirée 

 

Il a fallu refuser du monde, tant les Avignonnais et les Vauclusiens s’étaient déplacés en  nombre, le 19 septembre dernier, à cette projection-débat organisée par FNE Vaucluse et FNE-PACA.

 

Le cinéma UTOPIA mettait sa compétence et sa logistique à disposition de nos associations pour nous permettre d’illustrer, grâce au film de Marie-Dominique Dhelsing, retraçant le parcours de Pierre Rabhi, tout l’intérêt d’une agriculture plus respectueuse de la terre, du sol et finalement des hommes.
Préparée par Annelise Muller, chargée de mission eau et agriculture à FNE PACA, présentée par Clément Cordier, du Cinéma Utopia Manutention, et Nicole Bernard, Présidente de FNE Vaucluse, la soirée s’est achevée par un débat animé par André Hubert, agro-écologiste, administrateur de Partager la terre* et Valérie Corduant.
La parole a été donnée à un représentant du mouvement Colibris, http://www.colibris-lemouvement.org/, évoquant leur implantation régionale

Les principales questions portèrent sur les différences entre agriculture conventionnelle et agricultures alternatives (agro-écologie, permaculture, agriculture bio). Comprendre les intérêts des secondes pour la terre, mais aussi pour l'eau et l’air, ou  leur nécessité pour la santé humaine était au premier plan.

 Le rôle et la force possible de la société civile ont été particulièrement mis en exergue : nous n'avons pas encore tous forcément conscience du pouvoir dont chacun dispose, comme citoyen, comme consommateur, comme homme parmi d'autres hommes.  Chacun est reparti re-motivé et un peu plus confiant dans la possibilité de faire évoluer nos sociétés.

Fort de la demande importante pour ce film, Utopia La Manutention étudie la possibilité de reprogrammer prochainement ce film
* association d'agro-écologie, dont les membres ont été formés par Pierre Rabhi et l'équipe de son association Terre & Humanisme


Réagir


CAPTCHA