Les pollutions visibles

Les particules cancérogènes contenues dans l'air, les PCB et autres pesticides dissous dans l'eau nécessitent pour être mis en évidence des moyens que nous n'avons pas.

Peut-être sommes nous moins sensibles à leur dangerosité, puisque nous ne les voyons pas. Peut-être constituent-ils juste des inventions d'écolos, pour faire peur et convaincre les braves gens de s'éclairer à la bougie et de manger des fruits tâchés ou des dégumes cabossés...

Peut-être...

 

Mais les pollutions "visibles" ? les déchets plastiques qui s'accrochent aux branches des arbres de bords de routes ou de cours d'eau ? les milliers de pneux qui salissent nos bosquets ? les tonnes de gravats que des cuistres, bricoleurs du dimanche ou artisans malhonnêtes bennent dans la campagne ? les bidons d'acide, de pétrole abandonnés dans les mayres ? les canettes et les bouteilles cassées ? Inventions d'écolos ?

 

Pour venir à bout de ces déchets, les associations mobilisent leurs adhérents qui consacrent chaque année une partie de leur temps libre à nettoyer la campagne. Parfois la bonne volonté ne suffit pas, il faut des pelleteuses, et c'est par bennes entières que les rebus rejoignent les déchetteries.

 

C'est ce combat sans cesse recommencé dont nous témoignons dans nos compte-rendus "nettoyages" 



Réagir


CAPTCHA