Le pont Saint Albergaty

 

SUR LA SORGUE DE VELLERON, ENTRE ALTHEN des PALUDS ET MONTEUX, UN JOYAU OUBLIE : LE PONT SAINT ALBERGATY.

 

 

 

 

 

Un peu d'histoire : 

 

            Comme l’atteste un acte d’intimation de purger la Sorguette qui leur est adressé par les Syndics de Monteux le 10 août¹, les Chartreux de Villeneuve-les Avignon sont, en 1557, propriétaires d’un territoire portant le nom de « Paluds » et situé aujourd’hui, pour partie sur la commune d’Althen des Paluds, pour partie sur celle de Monteux.

 

            Sur leurs terres les moines possèderont deux bergeries (Jas) appelées

-          le « Jas » puis « petit Jas », « Jas neuf » et enfin « Saint Abergaty »

-          le « Grand Jas », puis « Jas vieux », situé à 700 mètres au nord du premier.

 

            Confrontés à l’inondabilité des lieux, les Chartreux envisagent de drainer l’eau au moyen d’un fossé :  (…) le vénérable couvent de la Chartreuse de Villeneuve les Avignon (…) possède dans le terroir du lieu de Monteux une fort belle grange communément appelée le Jas avec un fort ample terroir tout autour limitrophe du terroir du lieu de Bédarrides (…lequel chaque) année est grandement endommagé des eaux lequel ne peut remédier au dit dommage qu’en dérivant les eaux par un fossé que faudrait faire tout au travers du dit grand pré du dit archevêché, tendant du levant au couchant (…)

            Ce « fossé » ne passe pas sur leur propriété, mais sur celle de l’archevêché, et nous avons trace de la transaction entre les parties concernées : « Premièrement mon dit Seigneur très illustre et révérendissime archevêque a permis et permet au dit Révérend père prieur et couvent de la dite Chartreuse de Villeneuve faire faire le long du dit pré appelé la palud du Seigneur au lieu désigné entre les parties un fossé tendant du levant au couchant, prenant son commencement et terres de la dite grange du Jas de la largeur de … pour par icelui dériver les eaux de la dite grange lequel fossé le dit couvent sera tenu entretenir curer de long en large du dit pré chaque année et plus souvent s’il est besoin à ses propres compte et dépends.

Pareillement sera tenu le dit couvent faire faire en tête du dit fossé une martelière de pierre portant le par et mesure de l’eau qui se dérivera par le dit fossé et au milieu du dit pré faire faire un pont en pierre bon et suffisant pour la commodité du dit pré et propre à passer bétails et charrettes pour transporter les fruits d’icelui et la dite martelière et pont entretenir à leur propre compte et dépends »

            L’acte est daté du 21 avril 1589

 

            Imposé par l’archevêché, le pont construit est donc important. Le tablier est supporté par deux arches séparées par une pile massive dans le style de celles du pont St Bénezet à Avignon.

            Il s’avèrera de surcroît fort utile aux Chartreux, puisqu’il franchit l’obstacle Sorgue entre le Grand Jas et le Petit Jas.

 

 

¹ Archives de la ville de Monteux, étudiées en 1872 par monsieur Chauvet, secrétaire de mairie de Monteux. Informations tirées de ses « extraits des archives de la ville de Monteux, concernant la partie de territoire de cette commune dite les Paluds depuis 1515 », et citée par Christine de Chirée in « Saint Albergaty, Notes historiques sur cette ancienne propriété des Chartreux de Villeneuve-les-Avignon en territoire pontifical »

 



Réagir


CAPTCHA