Qu'est-ce que Natura 2000 ?

 

 

Le plus grand réseau européen de sites protégés

 

Le réseau Natura 2000 est un ensemble de sites naturels européens, terrestres et marins, identifiés pour la rareté ou la fragilité des espèces sauvages, animales ou végétales et de leurs habitats.

 La démarche du réseau Natura 2000 privilégie la recherche collective d’une gestion équilibrée et durable qui tient compte des préoccupations économiques et sociales.

 

Depuis les années 1970, la préservation de la biodiversité et des habitats naturels est devenue une préoccupation majeure de la politique environnementale de l’Union Européenne. Deux dispositifs fondamentaux ont été mis en place : les directives « Oiseaux » et «Habitats Faune Flore »

 

L’originalité de Natura 2000 repose sur :

 

  • La création d’un maillage de sites s’étendant sur tout le continent européen pour maintenir la cohérence des actions au-delà des frontières de chaque pays : en effet, la préservation à long terme d’espèces ou d’habitats nécessite une prise en compte globale des territoires à protéger. Il est par exemple important que soit préservé l’ensemble des habitats fréquentés par certains oiseaux migrateurs dont les déplacements dépassent souvent le cadre des frontières.

 

  • La prise en compte des spécificités locales pour concilier préservation de la nature et préoccupations socio-économiques : il ne s’agit pas de créer des sanctuaires excluant toute activité humaine. La sauvegarde des sites désignés peut nécessiter le maintien, voire le développement d’activités (agriculture, élevage…) dont dépend la préservation des sites. C’est par exemple le cas de certaines prairies en friche sur lesquelles on va inciter les agriculteurs à réintroduire le pâturage pour éviter la disparition d’espèces inféodées aux espaces ouverts.

 

  • La participation active de l’ensemble des acteurs locaux : afin que les partenaires s’approprient les enjeux de Natura 2000, la France a choisi la concertation pour mettre en œuvre cette démarche. Citoyens, élus, agriculteurs, forestiers, chasseurs, pêcheurs, propriétaires terriens, associations, usagers et experts sont largement associés à la gestion de chaque site.

 

Au sein de l’Europe à 27, près de 5 000 sites Natura 2000 ont été classés Zones de Protection Spéciale pour les oiseaux (ZPS) et près de 22 000 sites ont été proposés au titre de la directive « Habitats Faune Flore » pour devenir des zones spéciales de conservation (ZSC)

 

En France , le réseau Natura 2000 comprend 1 740 sites (380 sites au titre de la directive « Oiseaux » et 1 360 sites au titre de la directive « Habitats Faune Flore » s’étendant sur 6,9 millions d’hectares terrestres (soit 12,5 % du territoire) et 3,1 millions d’hectares d’espaces marins.

 

Extrait de la plaquette : « Le réseau Natura 2000 en France », Ministère de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement durable et de l’Aménagement du territoire (Arthésis 2009)

http://www.developpement-durable.gouv.fr/

 



Réagir


CAPTCHA