LE PONT SAINT ALBERGATY : L'OPINION DU SERVICE TERRITORIAL DE L'ARCHITECTURE ET DU PATRIMOINE

 

Avis du Service Départemental de l’Architecture et du Patrimoine

 

 

« L'ouvrage, que l'on pourrait dater du XVIIème siècle, fait partie d'un système d'irrigation plus vaste de la plaine de Velleron élaboré à la Renaissance cherchant à maîtriser le réseau des Sorgues, en complément du dispositif plus ancien d'assèchement de cette zone marécageuse. Contemporain des travaux d'Adam de Craponne sur la Durance, cet ensemble mériterait une étude approfondie aux fins de la connaissance, mais aussi, selon le résultat de ces recherches, en vue d'une protection au titre des Monuments Historiques.

Le pont, bâti en pierre d'appareil, présente une stéréotomie remarquable avec une canalisation disparue apposée en encorbellement au niveau de son tablier.

La structure de l'ensemble est fragilisée par l'altération de la pierre, mais aussi et surtout par un usage inapproprié lié au passage d'engins mécaniques.

Ce pont est, aujourd'hui, en péril par les risques de consolidation « en aveugle » de son tablier ».

 

« Si l’ouvrage peut bénéficier des aides de la Fondation du Patrimoine pour une consolidation et une restauration adéquates, c’est à la condition que les travaux soient  précédés d'une étude de diagnostic fine et fassent l’objet de prescriptions détaillées par un architecte spécialisé.

Le Service de l'architecture et du patrimoine du département du Vaucluse émet un avis favorable à ce que les travaux bénéficient des aides de la Fondation du Patrimoine. »

 

Le 4 avril 2012

L'Architecte des Bâtiments de France, Monsieur Jean-Pierre Pribetich

 

 

    

                                                          pile centrale du pont Saint Albergaty

 

 

 

 

 

 

 

 



Réagir


CAPTCHA