Les ponts du pays des Sorgues

 

 Dans son récit de voyage, (LE VOYAGE DE THOMAS PLATTER, 1595-1599, Présenté par Emmanuel Le Roy Ladurie, Fayard, 2000), Thomas Platter décrit ainsi les environs de Monteux et Entraigues :  

"Monteux : C’est une petite bourgade, d’environ cent maisons. Ca ressemblerait plutôt à un village, qui serait ceint de remparts. Nous (en) sommes repartis et nous avons dû jouer les saute-ruisseaux, car il y avait pas mal de petits cours d’eau qui coupaient la route ; nous sommes arrivés à Entraigues-sur-Sorgue, autre bourgade. Distance parcourue depuis Carpentras : deux lieues. 

Entraigues : Ce nom est dû aux cours d’eau qui entourent la ville. Comme qui dirait « entre les aigues », ou « entre les eaux ». Et d’abord, un ruisseau traverse l’agglomération ; un peu plus loin, d’autres ruisseaux encerclent le site, à quelques portées d’arquebuse de l’enceinte. Il faut dire que, dans le Comtat Venaissin, l’eau ruisselle de partout." 

 

Dans un pays où les voyageurs doivent "jouer les saute-ruisseaux", les ponts revêtent une importance primordiale : Dans cette rubrique, Les Sorgues Vertes évoqueront tous les ponts du Pays des Sorgues qu'elles aiment, sous lesquels elles nettoient les rivières ou les canaux, dont elles sont prêtes, avec votre aide,  à retracer l'histoire.

 

 

Le pont "romain" de Saint Albergaty sur la Sorgue de Velleron entre Althen des Paluds et Monteux

 

x

 

C'est le pont le plus ancien puisqu'il franchit la Sorgue de Velleron au lieu dit "Saint Albergaty" depuis 1589, ce qui en fait le quatrième plus vieux pont du département ! L'association Les Sorgues Vertes a intéressé à sa restauration les Bâtiments de France, la Fondation du patrimoine, le Syndicat Mixte du Bassin des Sorgues... Reste à convaincre la communauté de commune des Sorgues du Comtat de donner son feu vert ! (détails sur le site)

 

 

Le pont de Capely, sur la Sorgue de Velleron, à Pernes les Fontaines :

 

 

Il doit son nom à une illustre famille de propriétaires terriens, les Capellis.

 

 

Le pont de Trévouse, sur la Sorgues d'Entraigues, à Entraigues

 

 

Lui, doit son nom à Jacques de Trivulce, maréchal de France et Milanais, qui initia la culture du riz dans le Comtat dans les verses de Trévouse de 1514 à 1516.

 

 

Le pont sur la Sorgue de Velleron (D16, entre Entraigues et Bédarrides)

 

 

Ce pont de la commune de Bédarrides, ajoute à son élégance, un décors fastueux : le mont Ventoux !

 

 

Le pont de l'Avocat, sur la Sorgue de Velleron :

 

 

 

Quatre arches merveilleusement implantées dans un décor romantique.

Il appartient à la commune de Velleron, mais la commune de Pernes avance un pseudopode jusque là : les eaux puissantes de la Sorgue de Velleron actionnaient la roue du Moulin de la Ville, le plus ancien de Pernes qui y traitait son blé déjà au XVe siècle.

Le pont actuel est plus récent, sans doute du XIXe siècle. Son nom évoquerait les nombreux procès intentés entre  Communautés (Velleron comme Pernes), entre voisins, entre rentiers, ou avec les Pères Dominicains, puissants propriétaires de la colline de Thouzon, toute proche. Ces  litiges, dits champêtres,  obligeaient les avocats à faire des allées et venues sur une passerelle située non loin du pont actuel.

 

 

Le pont Naquet, sur la Sorgue de Velleron, entre Althen et Monteux

 

 

Ce n'est pas sur le pont d'Avignon que dansaient les habitants d'Althen mais bien sur un espace aménagé au bord de ce pont !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Réagir


CAPTCHA